Devenir agent immobilier après une école de commerce

Aujourd’hui, les formations proposées en école de commerce sont nombreuses et permettent aux étudiants de faire carrière dans le secteur de leur choix. Si la majorité des jeunes diplômés choisissent de s’orienter vers le marketing ou la vente, certains font quant à eux le choix de se lancer dans l’immobilier. Une orientation pas si déraisonnable quand on y regarde de plus près !

Ecole de commerce : un ticket pour l’immobilier

De bac+2 à bac+5, il existe une multitude de formations qui permettent de travailler dans l’immobilier. Certaines de ces formations sont spécialisées dans ce domaine (comme le BTS Professions Immobilières ou la licence pro Droit de l’immobilier), mais il est également possible de devenir agent immobilier avec un diplôme plus généraliste, du moment que celui-ci entre dans l’une des catégories suivantes : commerce, juridique ou économie. Les étudiants en école de commerce sont donc tout à fait aptes à faire carrière dans l’immobilier, si tel est leur choix !

En effet, les métiers de l’immobilier séduisent de plus en plus, en particulier les jeunes. Face à un marché florissant, les opportunités d’emploi sont nombreuses et le salaire d’un agent immobilier peut être une motivation supplémentaire pour se lancer dans ce secteur.

Et quelle que soit la formation suivie, les étudiants en école de commerce ont le bagage nécessaire pour y parvenir. Commerce, économie, outils Internet, communication, négociation… : toutes les compétences sont là pour faire de ces jeunes diplômés de bons agents immobiliers !

Jeune étudiant en école de commerce qui aspire à devenir agent immobilier

Agent immobilier : quelles missions ?

L’autre point qui incite de nombreuses personnes à travailler dans l’immobilier, c’est la diversité des missions proposées. Être agent immobilier, c’est ne jamais s’ennuyer et avoir la possibilité de ne jamais vivre 2 fois la même journée !

D’une manière générale, l’agent immobilier sera chargé de gérer un portefeuille de biens à louer ou à vendre. Ses journées seront donc rythmées par différentes missions :

  • Prospecter afin de trouver de nouveaux biens à proposer à ses clients ;
  • Réaliser une estimation immobilière d’un bien situé à Grenoble ou dans sa zone de prospection ;
  • Gérer ses annonces immobilières ;
  • Effectuer des visites avec les acheteurs ou locataires potentiels ;
  • Négocier les différents contrats ;
  • Etc.

Les plus motivés pourront également espérer évoluer vers d’autres postes dans ce secteur. Le métier d’agent immobilier est loin d’être le seul qui existe ! Il est parfaitement possible de se spécialiser dans la gestion de patrimoine, la comptabilité immobilière ou encore dans l’administration de biens.

Où exercer le métier d’agent immobilier ?

Si les offres d’emploi sont nombreuses dans l’immobilier, les candidatures le sont aussi. Il peut donc parfois être difficile de trouver un poste d’agent immobilier en CDI dans une agence. Ces postes sont généralement réservés aux candidats qui bénéficient d’une première expérience professionnelle.

Néanmoins, les agences immobilières sont de plus en plus nombreuses à développer un réseau d’agents immobiliers indépendants. Ces derniers ont les mêmes missions que n’importe quel autre agent immobilier (estimation immobilière à Rennes, négociation immobilière, etc.), mais ils ne bénéficient pas d’un salaire fixe. Un tel poste permet de profiter de la force du réseau tout en conservant son autonomie.

D’ailleurs, rien ne vous empêche d’exercer le métier d’agent immobilier indépendant de manière totalement autonome. Grâce à votre formation en école de commerce, vous n’aurez aucun mal à obtenir une carte T (carte professionnelle indispensable pour être agent immobilier). À vous ensuite de développer votre réseau et d’étoffer votre portefeuille de biens pour prospérer !

Source images : Getty Images